Sièges baquets FIA

C’est après la seconde guerre mondiale que les premiers sièges baquets font leur apparition. On les trouve principalement dans les compétitions automobiles. Un peu plus tard, le siège baquet gagne en popularité et équipe désormais les marques prestigieuses participant aux compétitions automobiles.

L’évolution de l’habitacle des voitures avec notamment les vitesses au plancher, permet de repenser l’ergonomie des banquettes des véhicules. Le siège baquet peut alors se démocratiser et ne plus être réservé uniquement aux pilotes de courses.

siege baquet fia

Qu’est-ce qu’un siège baquet ?

Le siège baquet est un siège automobile qui se distingue du siège classique, par son caractère enveloppant et sa grande facilité à maintenir la position du conducteur et ce même à très grande vitesse. On comprend son succès en compétition sur les circuits ou son utilisation lors des rallyes. Le siège tire son nom d’un récipient en bois à bords larges qui est réservé ordinairement à un usage domestique.

Il est amusant de noter aussi que la forme du siège baquet s’inspire des sièges autos pour enfants qui sont particulièrement enveloppants et sécurisants. Le siège baquet mise avant tout sur le confort, la sécurité et le maintien du pilote en minimisant au maximum les mouvements du corps. Il parvient à ces objectifs grâce à sa forme enveloppante.

En effet, il dispose d’une assise plus profonde et il est doté sur sa longueur de bords remontants. Le conducteur est ainsi mieux retenu et il est moins sujet aux variations de la route lors des compétitions et la vitesse a alors moins d’impact sur les mouvements de son corps.

Qu’est-ce qu’un siège FIA ?

Si l’on souhaite participer à des courses automobiles, mieux vaut connaître les exigences de la Fédération Internationale Automobile (FIA) en matière d’équipement et de sécurité. Cette dernière a homologué deux types de sièges baquets qui correspondent aux normes qu’elle a fixées.

La première norme donne une durée de validité du siège de 10 ans à partir de son année de production (c’est la norme FIA 8862-2009) et la seconde accorde une durée de validité inférieure (5 ans) et il s’agit dans ce cas de la norme FIA 8855-1999.

Si vous souhaitez installer un ou deux sièges baquets sur le véhicule de compétition, ils devront être  homologué par la FIA. Pour cela ils subissent une batterie de tests qui renseignent sur leur géométrie, leur résistance, leur maintien ou la sécurité (comme leur côté inflammable). Il n’y a pas que le siège en lui-même qui est évalué mais aussi les supports et les fixations qui sont vérifiés lors des tests.

Les sièges FIA sont estampillés d’une étiquette qui porte certains renseignements comme la norme FIA retenue, le numéro de série, le nom du fabriquant, le numéro d’homologation et la date d’expiration de leur validité.

Siège baquet FIA : composition

On retrouve dans les sièges baquet de compétition certaines composantes uniques. Pour les sièges destinés à la compétition, il vaut mieux s’orienter vers des matériaux légers et résistants. Le siège baquet en carbone est idéal mais vous pouvez aussi vous orienter vers d’autres matériaux tout aussi performants tels que la fibre de verre ou encore le kevlar. Le coût des matériaux varient, le carbone étant plus onéreux.

Il existe deux types de sièges baquets, chacun plébiscité pour ses performances. Le siège baquet à structure tubulaire est apprécié pour son coût plus modéré sans transiger sur le confort du conducteur. Le siège baquet à coque fibre ou carbone assure un maintien de grande qualité, garantit une longévité plus élevée et une esthétique plus compacte et homogène ainsi qu’un gain de poids.

Siège baquet FIA : style et apparence

Le plus important dans le choix d’un siège baquet, est le fait qu’il doit s’adapter parfaitement à la morphologie du pilote. Le confort prime sur le style ou l’apparence. Mais nous savons que les conducteurs de rallye ou les pilotes apprécient beaucoup la customisation de l’intérieur de leur véhicule et le siège baquet n’échappe pas à cette tendance.

On peut apporter une touche personnelle au siège baquet en choisissant la couleur des housses. Son allure peut varier en fonction du tissu anti dérapant et ses couleurs. Les couleurs les plus prisées sont généralement le noir, le rouge et le bleu. Mais si l’on veut vraiment se démarquer, on peut trouver des revêtements moins courants tels qu’une imitation cuir, qui donnera à votre habitacle une touche plus vintage.

Quelles sont les normes FIA des courses automobile ?

Les normes FIA sont à connaître avant de se lancer dans la course automobile ou les rallyes. Nous avons précisé que le siège baquet était obligatoire et qu’il devait être homologué par la FIA. Mais d’autres équipements sont requis pour participer aux compétitions.

Ainsi le harnais de sécurité est également obligatoire. La durée de validité d’un harnais est de 5 ans et doit être remplacé en cas d’usure inhabituelle due à une collision. Les vêtements portés par les conducteurs doivent répondre aux normes FIA en ce qui concerne leur caractère ignifugé et leur résistance à la chaleur. Cela englobe les combinaisons ainsi que les sous-vêtements et les chaussettes. A noter que les manches longues sont obligatoires.

Où se procurer des sièges baquets FIA ?

De nombreux sites en ligne homologués comme www.grandprixracewear.fr/fr/ proposent d’acheter des sièges baquets FIA. Une visite sur un moteur de recherche vous indiquera un large choix de sites marchands.

Si le siège baquet doit souscrire à toutes ces exigences, c’est pour répondre aux normes de confort et de sécurité indispensables. C’est pour cette raison qu’il convient de vous faire aider par un professionnel pour les conseils et le montage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>