Éducation : quand les parents ne savent plus ce qu’il faut faire

Je sais qu’il n’est pas trop dans mes habitudes de parler d’éducation, mais un événement qui s’est produit dans mon entourage il y a peu m’a fait réfléchir sur ce domaine. L’éducation des enfants. De nos jours, les enfants sont la terreur des parents si avant c’était l’inverse.

On parle du phénomène de l’enfant roi comme ils disent. En effet, comment ne pas se poser des questions quand on se trouve face à un enfant qui porte plainte contre son père pour lui avoir donné un coup de ceinture après qu’il ait poussé sa sœur et qu’elle soit tombée dans les escaliers ? L’enfant est-il en droit de porter plainte dans un cas pareil ou bien ces circonstances ne sont pas prises en compte ? Force est d’admettre que les parents ont réellement perdu leur place au sein de la famille, pour les jeunes parents surtout, et pire encore ! C’est la société et ceux qui se disent experts de la petite enfance qui sont à l’origine du déclin de la jeunesse que l’on vit aujourd’hui.

enfant-modele

Les parents ont démissionné ?

               Les spécialistes disent que les parents démissionnent. Chez les psys, ceux qui viennent consulter sont souvent à bout et sur le point de craquer, tellement ils ne savent plus comment faire pour gérer leurs enfants ni comment vivre avec eux et les éduquer comme il faut.

               Dans la volonté de toujours bien faire, les parents se heurtent souvent à des rejets, à des rebelles qui ne font que les contrer. On conseille d’instaurer les dialogues, mais avec des jeunes qui se prennent de plus en plus pour les rois du monde, c’est difficile.

               Certaines lois n’aidant pas du tout dans l’éducation des enfants, comme celle leur permettant de porter plainte par exemple, il devient presque impossible d’éduquer les jeunes. Je veux bien admettre que certains enfants sont victimes de la violence de leurs parents et que pour corriger les enfants, rien ne vaut la communication, mais nous en sommes arrivés à un point où cela n’est plus possible de procéder comme cela.

               Les enfants prennent conscience de leur importance pour les parents et en jouent ainsi. Cela est selon moi aussi à cause du fait que de nos jours, les familles sont moins nombreuses. Avec seulement un enfant ou deux dans la maison, les parents ne veulent pas se les mettre à dos ce qui les pousse à faire tous ceux qu’ils veulent, au point que c’est devenu du laxisme pour certains.

               Les parents n’ont pas démissionné, ils ont juste laissé tomber l’éducation de leurs enfants, car ils ne s’y retrouvent plus. La pire chose à faire cependant, car vous ne pourrez vous en remettre à personne d’autres pour l’éducation de vos enfants.

Les parents qui veulent toujours bien faire

               Un des gros problèmes des parents de nos jours, c’est que la plupart veulent bien faire pour leurs enfants, surtout dans les familles monoparentales, ceux qui ont vécu un divorce aussi. C’est parce qu’ils se sentent culpabilisés que les parents réagissent ainsi en fonction d’une seule image qui n’est autre que celle du parent idéal et de l’enfant idéal alors que ni l’un ni l’autre ne peuvent être parfaits.

               C’est ainsi à cause de cela que les parents font de leur mieux pour donner à leurs enfants le plus d’affection possible, un environnement stable et épanouissant, des perspectives d’avenir au sein d’une famille harmonieuse.

               Souvent, ces derniers se heurtent à des adolescents grossiers et rebelles qui sont difficiles à gérer pourtant en retour de tout ce qu’ils donnent. Épuisés par cette guerre incessante pour une bonne éducation, ils « achètent » ainsi la paix en négociant avec leurs enfants, en se pliant à leur volonté, peu importe ce qu’ils demandent. Ils les laissent faire ce qu’ils veulent.

               Les parents en agissant ainsi abandonnent leurs droits, comme celui de se faire respecter par ses enfants ou encore de ne pas toujours avoir à répondre aux exigences de celui-ci. Chose à ne surtout pas faire, car plus on laisse aller, plus la pression des enfants monte.

enfant-parent

Ils n’ont plus leur place de mère ou de père

               Une des raisons qui fait que cette génération future soit en déclin, c’est que les parents n’ont plus leur place dans les familles, cela concerne autant la mère que le père en effet. Je tiens cependant à souligner dès maintenant que certains parents envahissent leurs enfants, généralement le cas des familles monoparentales à cause du divorce.

               La culpabilisation pour la mère à surprotéger son enfant, ayant plus tendance à faire tout ce que l’enfant veut. Le couple mère enfant trop collé est donc assez dangereux puisque l’enfant au fil du temps va développer un mécanisme d’opposition très fort pour répondre à l’envahissement de la mère. Chose qui fait très mal et qui peut occasionner beaucoup de conflits, mettant l’enfant à la place dominatrice dans la plupart des cas.

               Les pères de leur côté se sont vu un peu éclipser par les mères qui ont gagné plus de pouvoir au sein de la vie de famille. Le père de son côté a laissé son rôle dans l’oubli. Il a perdu toute autorité sur ses enfants, il n’arrive plus à les gérer, il s’est perdu dans le rôle de la mère.

               Les enfants ont cependant besoin d’un repère masculin dans leur vie pour les aider à prendre le bon chemin. Il devient donc nécessaire pour vous parents de valoriser vos droits et vos rôles, surtout pour le père qui doit être le chef de famille et doit donner un repère masculin positif aux enfants pour assurer leur éducation.

Des valeurs en crise chez nos enfants

               L’éducation est en déclin, il semble qu’aujourd’hui les valeurs sont en crise chez nos enfants. À la maison, on se tue à leur inculquer certaines valeurs alors que la société dans laquelle ont vit aujourd’hui leur montre tout à fait autre chose, pas plus loin que par le téléviseur par exemple. Les enfants y voient ces hommes malhonnêtes qui gagnent leur vie à ne rien faire d’autres que d’escroquer par exemple, ou bien ces stars qui se la pètent et qui se marient plus de 4 fois dans leur vie.

               Quand on parle aux enfants de la valeur de l’effort et du respect, ils n’en croient plus rien, car ils voient autre chose dans leur vie, dans leur entourage, dans la société. Certaines fois, les parents sont tellement à bout qu’ils laissent tomber et confient les enfants aux enseignants qui sont payés pour ça, mais qui ne peuvent cependant rien faire seuls.

{1} Thought on “Éducation : quand les parents ne savent plus ce qu’il faut faire

  1. La jeunesse est en déclin, c’est sûr et certain. Aujourd’hui on ne peut même plus donner la fessée à un enfant qui mérite une correction sous prétexte que c’est de la violence. Les interdits sont levés alors que les enfants en ont besoin pour les encadrer… tout va de travers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>